Les cercles restauratifs

« Ce qui rend le conflit dangeureux, c’est de s’en éloigner « 

Dominique Barter

LES CERCLES RESTAURATIFS, C’EST QUOI ?

Le cercle restauratif est un processus systémique de résolution amiable des conflits. Il a été développé par Dominique Barter au Brésil dans les favelas comme alternative à la justice punitive.

Il permet d’aborder le conflit de manière systémique,

dans sa dimension multifactorielle, en prenant en compte les personnes directement impactées par le conflit, autant que celles le vivant indirectement (l’entourage).

Pour le receveur de l’acte et l'entourage,

il permet l’expression, des conséquences vécues.

Pour le poseur d’acte,

d’entendre l’impact de ses actes et/ou de ses mots.

Ensuite il cherche à comprendre

(différent d’être d’accord) ce qui a poussé le poseur d’acte à agir de cette manière.

Il cherche à la fois à réparer ce qui peut l’être, tout en réhabilitant la place du poseur d’acte

et, restaurer des relations entre les personnes impactées.

Enfin il permet d’envisager un plan d’action,

 prenant en compte l’ensemble des besoins en jeu pour prévenir la reproduction du comportement, en invitant à un autre mode de fonctionnement.

Ce processus nous invite à construire avec l’ensemble des acteurs de la structure,

un système permettant d’envisager, en amont de son apparition, les éléments clés, ainsi que les ressources à disposition pour vivre le conflit en sécurité (système de résolution des conflits). Cette démarche permet de créer et d’entretenir un environnement relationnel propice au développement d’un écosystème sain pour l’individu et le collectif.

Le déroulement d’un cercle restauratif.

Comment ça marche ?

Toute personne de la communauté impactée par le conflit peut faire appel à un cercle. Au cours d’une rencontre avec un facilitateur, après avoir identifié un acte fondateur du conflit pour cette personne, si elle choisit de poursuivre, elle devient l’initiatrice du cercle.

Les avant-cercles : Le facilitateur rencontre séparément le ou les auteurs de l’acte, le ou les receveurs de l’acte, et les personnes de la communauté directement impactée par le conflit. L’avant-cercle  permet d’offrir une écoute empathique, pour qu’elles se sentent entendues dans ce qu’elles ont vécues et arrivent au cercle dans une ouverture au dialogue et à la construction.

Le cercle : Il réunit l’ensemble des personnes impactées par le conflit. Le facilitateur y anime 3 temps:

  • Le premier permet à chaque personne d’exprimer ce qu’elle vit en relation avec l’acte et amène à une compréhension mutuelle.
  • Le second permet à chaque personne d’exprimer ce qui l’a poussé à agir comme elle l’a fait et amène à l’auto-responsabilisation de chacun.
  • Le troisième permet la décision d’actes de réparation (sur le plan matériel) et de restauration (sur le plan relationnel), avec un échéancier précis pour leur réalisation et la décision de la date de l’après-cercle

L’après-cercle: Il a lieu après le dernier acte de réparation programmé.Il permet à chacun d’exprimer comment il se sent avec la manière dont les actes de réparation et de restauration ont été réalisés et de célébrer la qualité de relation retrouvée, si tout le monde est satisfait de ce qui s’est passé ou de réajuster s’il reste des insatisfactions.* (texte issu de cercle restauratif wiki)

Vous recherchez un facilitateur de cercle restauratifs ?

Vous souhaitez plus de renseignements.  appelez-moi.

Envie d'une formation ?

Vous voulez vous former ou organiser une formation Système et cercles restauratifs dans votre structure

Nicolas Garnier

Tél : 06 21 59 49 84

Bretagne, SURZUR 56450

 

L’opportunité du désaccord